• Amel Arfaoui

11 mai : Allons nous recréer notre enfer d'avant ?

Mis à jour : mai 12

C'est la nouvelle équation : Comment retourner à la vie sociale

en préservant les acquis du confinement : calme, ciel dégagé,

air sain et rythme humain ?

Remise à jour personnelle et remise en question de notre modèle ?


Quels enseignements ?


Allons-nous retourner à notre folle vie : bruit, pollution, consommation,

stress, course, compétition ?

Revenir à un environnement social, économique, climatique,

de plus en plus hostile à l'homme et basé sur l'inégalité des richesses ?


N'aurons-nous rien appris de cette vaste et unique expérience

de l'histoire collective ?


Parce que des financiers et des apprentis-sorciers veulent retenir

un modèle déchu,


Parce que des pessimistes ne portant ni la vie ni la lumière,

ne peuvent rien renverser,


Parce que des moutons sourds retiennent leurs habitudes ? …


Hélas, ces derniers, comme des derniers de la classe, retardent

l'ensemble.


Faut-il leur rappeler que nous venons de vivre tous ensemble

l'effondrement du système dans le silence fracassant du confinement?



Trafic aérien avant et pendant le confinement ...

Il nous faut porter le regard en haut


Il faut regarder en haut pour avancer et pas vers le bas.


Il faut porter notre regard vers le haut et non vers le statut quo

ou sur ce qui s'est brisé.


Comment réussir l'équation ?


Vaste chantier. Majeur, vital, car de lui dépendra le futur.

Qui y travaille, y a-t-il un plan, le début d'un programme,

une réflexion collective ? Oui, elle est citoyenne.


Depuis des années, les initiatives éclosent de toute part, des idées

nouvelles, des valeurs justes, de belles actions.


Et les esprits sont prêts, pire, ils attendent et l'impatience gagne.


Réparer ou Construire , tel est le choix qui se pose à nous.


Certains préparent le monde d'après.

Mais tel qu'il se dessine, il apparait comme une correction de

celui qui vient de s'écrouler, afin de servir un groupe d'intérêt,

financiers et politiques pour une mondialisation maitrisée.

Ce sont les partisans de la théorie du"Réparer le monde ".


Pour ceux qui ne veulent plus de ce modèle fichu et qui œuvre

pour l'intérêt général, il est un modèle à construire :

"le Nouveau Monde".


Le Nouveau monde est basé sur les valeurs du Vrai, du Vivant et

de l'Equilibre.


Sur le partage des richesses, du vivre-ensemble, de la nature,

du bien-être, du bien commun, du retour de la beauté, des

sciences nouvelles et de l'âme. Tout ce que nous n'avons pas encore

édifié, essayé ou expérimenté.


C'est pourquoi, selon ce site qui accompagne et observe les

changements en cours depuis un moment, nous devons comprendre

le sens de la crise.


Changement de paradigme


Il est important de comprendre qu'il s'agit d'une multi-crise

et ce, dans tous les domaines. Elle est paradigmique.


Nous changeons de paradigme économique, financier,

politique, philosophique, civilisationnel.

Il s'agit donc d'en prendre conscience et d'accompagner notre bond d'évolution.


C'est pourquoi il nous faut édifier le nouveau et non pas réparer l'ancien.


Il ne faut pas faire le monde d'après car il risque fort d'être le monde d'après eux !


Nous ne devons pas faire le monde d'après, nous devons faire la société nouvelle.

Le Nouveau Monde.

Et balayer ce que nous ne voulons plus.



AA



Suivez d'autres articles sur le changement de monde. Ne restez pas seul,

informez-vous sur Amythis Comm !








0 vue
A propos de l'auteure

Bienvenue! Je suis Amel Arfaoui, journaliste indépendante, accompagnatrice au changement, coach en développement personnel et  rédactrice web.

 

En savoir plus

 

Ne manquez aucune Actu:

© 2019 - Amel Arfaoui.