• Amel Arfaoui

Il y a 100 ans, toute la nourriture était bio et nutritive !

Mis à jour : janv. 14

#alimentation #saine #bio

Pourquoi nos grands-parents avaient moins de maladies, moins d'allergies liées a l'alimentation? Parce qu'ils suivaient naturellement ce que leurs aïeux eux-mêmes suivaient instinctivement : les cultures étaient sans pesticides et la cuisine fait maison. Une pomme de 1950 équivaut ainsi... à 100 pommes d'aujourd'hui !



Le Naturel : du jardin, du marché.

Des carottes, beaucoup de pommes de terre, des choux blanc, des rouges

des brocolis, des artichauts, courgettes, lentilles, tomates, épinards, navets,

potirons, pommes, oranges, pêches, poires, abricots, myrtilles, fraises ...

Autrefois les légumes et les fruits étaient savoureux car tous ces produits venaient du potager et du marché. Ils étaient de saison, frais et naturels, cabossés et plein de terre,

on était loin des poivrons lustrés ou tomates parfaitement alignés et colorés à l'extrême.



L'industrie la fausse amie.

On mangeait de tout. Des légumes, des fruits et beaucoup de volaille.

Du naturel et de saison, c'est la clé, la seule et véritable clé pour une

alimentation qui répond aux besoins nutritifs comme au maintient de l'équilibre de notre corps et donc de notre santé. Certains légumes sont essentiels pour notre santé !




Mais l'industrie alimentaire est passé par là avec ses promesses de bonheur!

Avec le recul aujourd'hui , on ne compte plus l'inventaire des dérèglements agricoles et problèmes de santé causés par les pesticides, les produits chimiques , colorants, édulcorants et autres épaississants dans nos assiettes. Mais comment avons- nous fait pour nous jeter en masse dans cette nourriture industrielle, nous laisser berner malgré l'évidence… ce type d'alimentation chimique provoque directement de graves maladies.

Car l'évidence elle était là, posée devant nous en toute logique. Ajouter un élément étranger, chimique à nos corps peut il être sans risque? L'évidence aussi nous a été transmise par nos parents avec leurs fameux conseils à répétitions :" mange des légumes, fini ta soupe, mange à la maison, mange frais, on ne mange pas de surgelé , mange- ceci, ne mange pas cela, c'est pas bon pour la santé …! De vrais mantras!



Cuisson à la maison avec des méthodes traditionnelles.

Il n'y avait pas de plats transformés, tout prêts, venus des rayons surgelés, emplis d'OGM.

La nourriture était cuite à la maison avec des méthodes traditionnelles et n'était pas traitée avec des additifs, des antibiotiques ou des hormones pour aider à prolonger la durée de vie et remplir les poches des producteurs au détriment de la santé. 20% des décès sont liés à une mauvaise alimentation selon une étude britannique parue dans The Lancet, du fait d'une surconsommation de sel, sucre et viande. En France, même si le nombre de décès est le plus bas, on sait depuis un moment que la mauvaise alimentation provoque des maladies cardiovasculaires, des cancers er des diabètes. Alors que faire? Revenir au fondamentaux.

Ton aliment est ton médicament.



Tous les secrets d'une bonne alimentation sont dans la nature et notre corps a toute les réponses en lui. Nos ancêtres et nos traditions aussi.

Avec des gestes simples, du bon sens et de l'information, on peut réapprendre à manger sain. Pour cela un seul objectif: recadrer sa cuisine en évitant les produits industriels.

Ca commence par étudier sa façon de faire ses courses.

Eh oui, que mettez-vous dans votre panier, que posez-vous machinalement sans réfléchir?

Généralement nos habitudes d'achats sont mauvaises car elles sont conditionnées par les

publicités qui s'enregistrent dans notre inconscient - ne vous inquiétez pas c'est fait pour!

Il faut donc y prêter une grande attention afin de remplacer peu à peu nos mauvaises habitudes en bonnes pratiques, de remplacer les produits industriels en produits bio.


L'astuce: changez en premier vos produits de base comme le beurre, huile, boisson, pain etc...Ensuite, il faut suivre les traditionnels conseils des nutritionnistes , manger léger et varié.



Manger en conscience.

Le nutriment est énergie. Toute l'énergie nécessaire au corps se trouve uniquement dans la nature, pas dans le chimique. Dévier de cette loi nous enseigne aujourd'hui que nous avons fait fausse route et le boomerang est sévère : les maladies et épidémies modernes sont là pour le prouver.

Tirer les enseignements pour un meilleur mode alimentaire est le premier pas, la première prise de conscience pour changer nos habitudes. Manger lentement, aimer ce que l'on déguste, faire de ce moment un beau moment et être dans la gratitude face à ces bienfaits. Il faut réapprendre à sacraliser ces repas, intérieurement et très simplement.

Car il faut choisir: "Tu peux faire de ton corps un temple ou une porcherie" comme dit le sage. Donc nous pouvons décider et corriger peu à peu ce qui nous convient pas.

Ne pas avaler n'importe quoi, pas d'éléments non naturels, chimiques ou industriels, manger peu, voire un peu moins que sa satiété. Savoir manger est une attitude, une posture dans la vie.

Le corps est sacré et considéré comme tel, il change tout notre rapport à la nourriture.

Ceci peut être d'une grande aide pour les personnes qui ont des problématiques liées aux surpoids, obésité, boulimie, anorexie ou sujettes aux régimes à répétitions. Si vous avez perdu ce sens là , il est possible de retrouver cette sacralité par un travail personnel et une prise de conscience. Retrouver la sacralité de notre corps et de tout ce qui s'y rattache est fondamental car lorsque le corps est sacré, il est sain.



La connaissance.

Il faut aussi puiser dans les connaissances anciennes, lire, apprendre, connaitre la cuisine de nos grands-mères mais aussi les bases alimentaires des autres pays et même des peuples lointains. Ou du moins s'y intéresser, elles regorgent des secrets de santé. Généralement, les cultures qui ont conservées leur alimentation traditionnelle gardent une bonne santé.


La cuisine méditerranéenne, championne de la cuisine-santé

Il faut s'intéresser à la cuisine méditerranéenne, notamment la cuisine crétoise connue pour être la meilleure alimentation au monde. La cuisine méditerranéenne est excellente pour la santé ! Etudier ses bases : tomate, poivron, légumes verts, oignon, ail, beaucoup de poisson, fromage de brebis, huile d'olive et beaucoup de fruits. Cette base se retrouve tout le long de la méditerrané: le duo tomates-poivrons, oignon-ail, une consommation principale de toute sorte de poissons, de la viande blanche et, signe très distinctif, il y très peu de viande rouge, de l' huile d'olive, des épices et des aromates, des noix, amandes et des fruits en abondance. Mais peu de viande rouge, peu de lait de vache et peu de charcuterie.

Je ferai un article sur les populations qui ignorent la maladie grâce à leur nourriture et leur mode de vie, si si ca existe! Evidemment dans notre monde moderne, fait de pollution de stress et de malbouffe, on a du mal à le croire et en viendrait presque à regretter le mode de vie de néandhertalus mais bon! il nous faut bien avancer et trouver des solutions. C'est la force de la résilience! Une chose est sûre : toutes ces expériences néfastes pour notre santé nous poussent à réfléchir et à apprendre à manger intelligemment, en conscience.


D'autant plus que l'alimentation peut avoir un impact incroyable : certains aliments naturels sont même des antibiotiques !


Découvrez les articles du site d'informations Amythis Comm, site sur la transition.

Des articles sur la santé naturelle, l'alimentation, developpement personnel,

sagesse et spiritualité. Bienvenue !

Je vous aide durant ce changement de monde par des articles gratuits, un accompagnement personnalisé et des ateliers.

https//www.amelarfaoui961.info/blog-amythis-comm


Pour aller plus loin, vous pouvez me contacter directement sur amelarfaoui96@gmail.com ou à vous rendre directement sur cette page.





A propos de l'auteure

Bienvenue! Je suis Amel Arfaoui, journaliste indépendante, accompagnatrice au changement, coach en développement personnel et  rédactrice web.

 

En savoir plus

 

Ne manquez aucune Actu:

© 2019 - Amel Arfaoui.